Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 12:35
nm-337335.jpgLes Brignolais se sont déplacés afin d'assister à la présentation de l'Agenda 21, aux côtés du maire, Claude Gilardo, et de son adjoint, Patrick Paris. À l'instar de Pierre Arnoult du collectif « Non au gaz de schiste 83 », ils ne se sont pas privés d'intervenir.

VIRGINIE RABISSE http://www.varmatin.com/article/brignoles/brignoles-lagenda-21-pour-se-developper-sans-compromettre-le-futur

Mardi, quelques minutes avant 18 heures, une centaine de personnes investissent l'auditorium du collège Jean-Moulin. Élus, Brignolais, spectateurs venus en voisins d'autres communes. Tous sont là pour assister à la présentation de la stratégie de l'Agenda 21. Le fruit d'ateliers thématiques, de groupes de travail, d'enquêtes depuis 2010. Désormais, trois grands axes guideront la stratégie brignolaise de développement durable. « S'engager pour une gestion exemplaire de notre territoire » ; « répondre aux évolutions socio-économiques de notre société ; « penser et construire la ville de demain ».


« Pas de bombe d'innovation »

Au travers de ces grandes lignes, « toutes les thématiques sont abordées », souligne Patrick Paris, l'adjoint au développement durable. Économie, énergie, tourisme, éducation, jeunesse et troisième âge, ou encore agriculture et mobilité... des problématiques qui ont leur place dans le grand agenda du XXIe siècle. Ceci, afin de répondre aux besoins de notre territoire « sous pression, en perpétuelle mutation » et qu'il faut « maîtriser ».

Pour autant, « il n'y a pas de bombe d'innovation », admet Christophe Barle, en charge de l'Agenda 21.
« Mais nous allons nous donner les moyens car le développement durable ne vaut que s'il est partagé par tous. »

Le responsable estime ainsi qu'il s'agit de « revoir nos idéaux de vie », le modèle des années 1960 - par exemple « avoir son petit pavillon en dehors de la ville » - étant aujourd'hui désuet. Cette fois, « nous devons assurer le développement sans compromettre les générations futures, nous devons prévoir l'avenir ». C'est ça le développement durable.

Des sujets brûlants

Alors, globalement, la stratégie a convaincu le public et ceux ayant participé aux ateliers ont retrouvé leurs idées dans ces axes. Néanmoins, ils ne se sont pas privés de débattre des sujets les plus brûlants. En tête, les questions énergiques. Pierre Arnoult, du collectif « Non au gaz de schiste 83 », a enjoint la municipalité d'être « un peu plus innovante ». Jean Ridelle-Berger, ex-expert du commissariat à l'énergie atomique, a de son côté réclamé un débat sur le projet de centrale à biomasse. Les transports interurbains ont aussi occupé les débats, certains jugeant qu'un tarif en fonction de la distance serait plus adapté ; d'autres espérant vivement la réouverture de la ligne ferroviaire Carnoules-Gardanne.

Mais, au bout du compte, « comment faire pour que la population "de base" s'approprie ces projets », demandait un spectateur. Et Christophe Barles de répondre : « On sait qu'ici on prêche des convaincus. Nous attendons d'avoir plus de concret et là nous intégrerons la population. » Là, c'est bientôt : dans trois mois exactement. Même si, comme l'a souligné le maire, Claude Gilardo, « une multitude d'actions seront par la suite déclinées afin de finaliser cet Agenda 21 et de le poursuivre dans le temps, certaines actions sont déjà réalisées ou en cours de réalisation ».

En effet, la commune a introduit « des produits locaux et biologiques dans l'alimentation des enfants dans les cantines scolaires, mis en place un cartable vert, organisé un marché engagé ». Des preuves, selon le maire, de « la vigueur de notre engagement ».

Un engagement qui pourra se poursuivre sans obstacle, puisque le conseil municipal extraordinaire a adopté sa stratégie à l'unanimité.

Grand merci à Virginie Rabisse pour cet article.

vrabisse@varmatin.com

L'intégralité de la stratégie locale de développement durable sera disponible que le site Internet de la ville (www.brignoles.fr) dès la fin du mois.

Partager cet article

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans La parole est à vous.
commenter cet article

commentaires

+ de 112 000 visiteurs
+ de 700 articles
   sur votre blog !  

Rechercher

Collectifs locaux

Pourquoi et comment créer un collectif local ?
Christian Dépret 06 74 41 89 81
Michel Berthelot 06 62 46 88 67

http://docgazdeschiste83.org

La carte des collectifs locaux

Liste des  26 collectifs locaux  varois à ce jour

Pour joindre le collectif VAR

Pour renouveler votre adhésion, vous nous écrivez, n'oubliez pas de nous dire de quelle commune et quel département êtes-vous - Cela nous aide pour vous inviter aux réunions. Merci.


@mail :  nonaugazdeschiste83@gmail.com

Pierre : 06 33 44 10 02 
Christian : 06 74 41 89 81

 

Sur facebook :
gazdeschiste.collectif.var@groups.facebook.com


Blog, page d'accueil :

http://gazdeschiste-collectif-var.over-blog.com/