Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 11:59

"Le Centre d’analyse stratégique est une institution d’expertise et d’aide à la décision placée auprès du Premier ministre. Il a pour mission d’éclairer le Gouvernement dans la définition et la mise en œuvre de ses orientations stratégiques en matière économique, sociale, environnementale ou technologique."

C'est vous dire à quel point, ce rapport sera important pour les futures décisions notamment celles qui seront prises dans le cadre de la Conférence environnementale.

Vincent Chriqui a rendu public le mardi 28 août 2012, en présence de Jean Bergougnoux, le rapport du Centre d'analyse stratégique : "Des technologies compétitives au service du développement durable".

Ce rapport - dont ces lignes ci-dessous sont extraites - est disponible sur
http://www.strategie.gouv.fr/content/rapport-des-technologies-competitives-au-service-du-developpement-durable
En intégralité dans les publications :
Rapport - Des technologies compétitives au service du développement durable[PDF]

Ou, pour aller plus loin :
Des technologies compétitives au service du développement durable (Note d'analyse 276 - Août 2012)

"Par lettre en date du 27 avril 2011, le directeur général du Centre d’analyse stratégique, Vincent Chriqui, confiait à Jean Bergougnoux, président d’honneur de la SNCF, directeur général honoraire d’EDF, la mission d’animer une réflexion de prospective technologique sur les secteurs de l’énergie, des transports et du bâtiment.

Le présent rapport de synthèse, élaboré avec l’aide des rapporteurs du Centre d’analyse stratégique, tente de résumer et de mettre en perspective l’ensemble des travaux dont font état ces rapports spécifiques. Force est de reconnaître que certains sujets très complexes méritent encore des compléments. Il pourrait donc être utile de prolonger ces travaux dans un certain nombre de domaines.

Au-delà de son rôle clé dans la compétitivité d’un pays, l’innovation technologique est indispensable pour apporter des réponses pertinentes aux défis que pose notre engagement en faveur d’un développement durable en termes de croissance économique, de préservation de l’environnement et de progrès social.

La mission de prospective technologique menée par le Centre d’analyse stratégique s’est efforcée d’éclairer cette double problématique en proposant une vision de long terme pour les secteurs de l’énergie, des transports et du bâtiment. Pour chaque technologie étudiée, elle a tenté d’apprécier à la fois la contribution possible en matière de développement durable et le potentiel de compétitivité de notre pays sur la scène internationale .../..."


De ce rapport, lire plus particulièrement les pages 211 à 227 qui sont consacrées aux "Hydrocarbures non conventionnels"

  
 Ci-dessous, les premières lignes de ce chapitre : 

 

"Les hydrocarbures non conventionnels, de roche-mère en particulier, sont depuis peu l’objet d’un intérêt marqué, à juste titre : les enjeux sont conséquents puisque les réserves de gaz de roche-mère, pour ne mentionner qu’elles, pourraient être le double de celles des gaz conventionnels (soit une centaine d’années de consommation supplémentaires, au rythme actuel). Ces ressources sont connues de longue date mais c’est la combinaison des techniques de forage horizontal et de fracturation hydraulique qui a rendu leur exploitation économiquement rentable. Le recours à ces nouveaux gisements est déjà une réalité aux États-Unis, où ils représentent 30 % de la production de gaz, et où il s’est traduit par une forte diminution des prix domestiques du gaz et par une nette amélioration de la sécurité énergétique : autrefois importateurs, les États-Unis sont devenus exportateurs de gaz. En France, où le potentiel de ressources est élevé, l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures par forage suivi de fracturation hydraulique est interdite depuis la loi du 13 juillet 2011. Les impacts de l’exploitation de ces ressources sur l’environnement (en particulier la gestion des effluents de production et l’emprise au sol) de même que la consommation en eau soulèvent des inquiétudes que des expériences désastreuses outre-Atlantique n’ont pas contribué à apaiser. La technique de fracturation hydraulique, utilisée depuis une soixantaine d’années dans les champs pétroliers et gaziers conventionnels, ne devrait pas connaître de ruptures majeures mais des améliorations progressives devraient permettre de mieux contrôler l’exploration et l’exploitation de ces ressources et d’en diminuer les impacts.

À cet égard, les progrès visés concernent la compréhension du milieu géologique avant l’exploration, la transparence sur la composition du fluide de fraction et les effets toxicologiques ou éco-toxicologiques de ses composants, enfin le traitement de l’eau de sortie.

Un certain nombre d’entreprises françaises sont présentes sur ce secteur, comme exploitants sont présentes sur ce secteur, comme exploitants (entreprises gazières et pétrolières : Total, GDF Suez), prestataires de services de forage (CGG-Veritas, Schlumberger, Technip) ou équipementiers (Vallourec).

 

 Ce travail sur les hydrocarbures non conventionnels a été mené dans un esprit délibérément technique. Le contexte actuel fait que l’acceptation par nos concitoyens de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère en France reste en suspens. Plusieurs pays, au premier rang desquels les États-Unis, se sont déjà lancés dans l’exploitation de ces réserves non conventionnelles, souvent à l’initiative de petites entreprises pionnières, ce qui a pu occasionner quelques incidents fâcheux et certaines dégradations environnementales. En France, la loi n° 2011-835 du 13 juillet 2011 a interdit sur le territoire national l’exploration et l’exploitation des mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux par des forages suivis de fracturation hydraulique et a abrogé les permis exclusifs de recherches comportant des projets ayant recours à cette technique. Pour autant, ce chapitre s’intéresse en particulier aux perspectives d’exploitation des hydrocarbures non conventionnels par la méthode de la fracturation hydraulique qui reste aujourd’hui la méthode la plus efficace pour une exploitation économiquement rentable des hydrocarbures de roche-mère. Leurs réserves devraient en effet permettre de prendre le relais des hydrocarbures conventionnels dont la production est appelée à décliner alors que la demande mondiale d’énergie continue de croître, malgré le ralentissement de la croissance  .../..."

Partager cet article

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans Paroles et décisions ministérielles
commenter cet article

commentaires

+ de 112 000 visiteurs
+ de 700 articles
   sur votre blog !  

Rechercher

Collectifs locaux

Pourquoi et comment créer un collectif local ?
Christian Dépret 06 74 41 89 81
Michel Berthelot 06 62 46 88 67

http://docgazdeschiste83.org

La carte des collectifs locaux

Liste des  26 collectifs locaux  varois à ce jour

Pour joindre le collectif VAR

Pour renouveler votre adhésion, vous nous écrivez, n'oubliez pas de nous dire de quelle commune et quel département êtes-vous - Cela nous aide pour vous inviter aux réunions. Merci.


@mail :  nonaugazdeschiste83@gmail.com

Pierre : 06 33 44 10 02 
Christian : 06 74 41 89 81

 

Sur facebook :
gazdeschiste.collectif.var@groups.facebook.com


Blog, page d'accueil :

http://gazdeschiste-collectif-var.over-blog.com/