Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 18:56

Cher collègue,

C’est en tant qu’élu du Haut Var et maire de Tourtour que je m’adresse à vous afin que vous soyez très exactement informés de la situation nouvelle et catastrophique provoquée par le groupe pétrolier TOTAL au sujet de l’extraction du gaz de schiste dans le Sud Est.

Avec Josette Pons, députée du Var, j’ai fait partie des tout premiers élus du département à s’être mobilisé en mars dernier contre l’extraction du gaz de schiste dans notre région à la suite de l’interpellation du Collectif anti gaz de schiste Varois.

Cette mobilisation sans précédent des élus ruraux, des associations et des collectifs anti gaz de schiste dans tout le sud de la France a obligé le Gouvernement à débattre en urgence d’une loi qui a été votée en juillet 2011. Ce texte était censé mettre un coup d’arrêt à tous les permis d’exploration délivrés en catimini à des multinationales par Jean-Louis Borloo alors ministre de l’Ecologie.

Pour le maire que je suis, l’annonce faite il y a 48 heures par le Groupe TOTAL de poursuivre l’exploration puis l’exploitation du gaz de schiste dans le Sud Est en dépit de la loi votée est une véritable provocation pour tous les habitants de nos zones rurales.

Il est clair que ce sont nos territoires ruraux peu peuplés qui seront les premières victimes des intérêts mercantiles du groupe pétrolier français.

Moins de 24 heures avant la date butoir, rendant caduc les droits d’exploration octroyés pour 5 ans par le Gouvernement, TOTAL affiche sa suffisance et fait fi d’une loi ambiguë votée il y a tout juste deux mois au Parlement.

TOTAL annonce qu’il va continuer les études et engager l’exploitation du gaz de schiste sous le fallacieux prétexte d’utiliser une autre technique que celle de la fracturation hydraulique alors que chacun sait qu’elle est la seule technique rentable. Ils vont même plus loin en considérant que les forages pourraient commencer dès 2013.

Sans vergogne, le groupe pétrolier franchit ouvertement la ligne jaune dans les médias en considérant qu’il faut rendre « acceptable » la technique de la fracturation hydraulique alors que ce procédé vient d’être officiellement interdit par la loi en France.

Face à cette menace pour la santé des habitants de nos communes rurales et l’imposture d’une loi passoire, c’est aux élus ruraux, aux collectifs et aux associations d’exercer leur devoir de vigilance en étant très présent sur tous les sites potentiels.

Pour être efficace, je propose que les élus du Haut Var, les ONG et les Collectifs anti gaz de Schiste mettent en place une cellule de veille qui regroupera toutes les informations en provenance des différents territoires afin que nous puissions réagir rapidement et collectivement.

Pour le Haut Var, nous ne savons pas si le permis d’exploration dit « de Brignoles » va être annulé, et c’est pourquoi j’ai immédiatement interpellé le préfet du Var, Paul Mourier, et le préfet de la région PACA, Hugues Parant, afin que tous les élus du Var soient informés.

Toutefois, il est clair qu’à partir de maintenant tout le Haut Var est à la merci et sous la menace du précédent qui vient d’être initié par TOTAL.

Cette porte ouverte aux groupes pétroliers dans l’extraction du gaz de schiste dans le Sud Est les conduit déjà à expliquer dans le journal Le Monde que renoncer à un permis, c’est renoncer à son métier qui est de découvrir où sont les richesses en hydrocarbures et les risques associés à leur exploitation.

Ce cynisme affiché et assumé doit tous nous conduire à interpeller tous les députés varois qui ont voté cette loi en juillet 2011 afin qu’ils agissent dès la rentrée parlementaire.

Par cette lettre ouverte je demande à tous mes collègues maires, mais aussi aux conseillers généraux et régionaux du département de se manifester publiquement contre ce passage en force.

Je compte vraiment sur vous pour qu’ensemble, quelles que soient nos opinions politiques, nous luttions avec détermination contre cette menace qui va mettre à mal notre environnement et notre économie tournée essentiellement vers le tourisme dans le Haut Var.

Amicalement.
Pierre Jugy
Maire de Tourtour

Le Collectif varois se réjouit de l'implication présente et à venir de Pierre Jugy, maire de Tourtour et des élus varois. Nous mettrons en ligne demain dimanche, un article, sous forme de lettre ouverte, sur ce même sujet.

Partager cet article

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans Les réactions de nos élus varois
commenter cet article

commentaires

+ de 112 000 visiteurs
+ de 700 articles
   sur votre blog !  

Rechercher

Collectifs locaux

Pourquoi et comment créer un collectif local ?
Christian Dépret 06 74 41 89 81
Michel Berthelot 06 62 46 88 67

http://docgazdeschiste83.org

La carte des collectifs locaux

Liste des  26 collectifs locaux  varois à ce jour

Pour joindre le collectif VAR

Pour renouveler votre adhésion, vous nous écrivez, n'oubliez pas de nous dire de quelle commune et quel département êtes-vous - Cela nous aide pour vous inviter aux réunions. Merci.


@mail :  nonaugazdeschiste83@gmail.com

Pierre : 06 33 44 10 02 
Christian : 06 74 41 89 81

 

Sur facebook :
gazdeschiste.collectif.var@groups.facebook.com


Blog, page d'accueil :

http://gazdeschiste-collectif-var.over-blog.com/