Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 14:33

Schuepbach Energy, la société texane qui a déposé le permis "Brignoles", a obtenu des permis d’exploration du gaz de schiste en Ardèche, à Villeneuve-de-Berg et Valvignères.

Le président de l’entreprise de prospection gazière, Martin Schuepbach explique (15/02/2011) en exclusivité pour France 3 Rhône-Alpes son projet dans la région ardèchoise.
 

Première partie de l'interview

 (un clic sur la photo ci-dessous)

 Deuxième partie de l'interview

(un clic sur la photo ci-dessous)

 

 

Interview : Sylvie Cozzolino/ Jean-Eric Gay

Traduction : Sylvie Cozzolino

Mixage : Pascal Morin

Liaison technique : François Salaun

 

Interview réalisée via Skype depuis Dallas (Texas)

Merci FR3 Rhône-Alpes pour ce document.

                                                             Et vous, varois, qu'en pensez-vous ?

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans La parole aux foreurs
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 21:20

Cette pétition circulera dans de nombreuses communes du Var ; vous pouvez, dès maintenant, la copier et faire signer vos voisins, amis, parents et collègues. Téléphonez nous (voir n° ci dessous) pour tout autre renseignement. Vous avez une opportunité pour organiser une réunion, une manifestation contre le gaz de schiste, nous sommes à votre disposition. D'avance, merci.

 

COLLECTIF VAR   « NON AU GAZ DE SCHISTE »  -  gazdeschiste-collectif-var.over-blog.com   -  06 33 44 10 02  -  06 74 41 89 81

6781 km2 soit les 3/4 du département du Var plus les bordures des Alpes maritimes et des Alpes de haute Provence sont concernés par une demande de permis d’exploration (dit Permis Brignoles) déposée par une société texane, ceci dans l’absence totale d’information de la population. Cette demande a pour objet d’explorer le sous-sol à la recherche de gaz de schiste. La technique pour ramener ce gaz à la surface est désastreuse sur le plan environnemental : la «fracturation hydraulique horizontale» consiste à provoquer des failles à l’aide d’un liquide envoyé à très forte pression pour libérer le gaz pris dans la roche compacte, à environ 2000 mètres de profondeur. Pour cela, il faut 10 à 15 injections de plus de 15000 m3 d’eau mélangés à quelques 500 produits toxiques, acides et dissolvants, afin de rendre friables les roches et des microbilles pour maintenir ouvertes les failles d’où s’échappera le gaz. Facile de deviner ce qui en résultera : pollution massive des nappes phréatiques et de l’air, destruction de nos paysages et de nos milieux naturels. Sous la pression d’associations, la ministre de l’Environnement, Mme Kosciusko-Morizet, a confié des missions qui rendront leurs rapports intermédiaires mi avril et définitifs fin mai. Nous avons quelques semaines pour faire comprendre aux autorités et au ministre qu’un avis négatif ET DEFINITIF Doit ÊTRE donné à la demande de permis « Brignoles » afin que JAMAIS PLUS, IL NE SOIT QUESTION DE RECHERCHER OU D’EXTRAIRE DES  GAZ DE SCHISTE DE NOTRE SOL.                                                                                                                                                                       Collectif ouvert à tous les Varois, de toutes opinions.

                         JE SIGNE LA PETITION, « JE DIS NON AU GAZ DE SCHISTE »

Nom et prénom

Commune

Coordonnées - @mail - téléphone

Signature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans Nos actions
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 21:19

Le gouvernement n'a pas fermé la porte à l'exploitation du gaz de schiste en France à condition que les techniques mises en œuvre pour le capturer soient respectueuses de l'environnement, a affirmé mercredi le ministre de l'Energie Eric Besson.

"La France n'a pas fermé la porte au gaz de schiste", a déclaré M. Besson sur Europe 1. "Nous attendons des réponses à ces deux questions: y-a-t-il un potentiel en France? Nul ne le sait pour l'instant. Et peut-on l'exploiter proprement ? Nul ne le sait", a-t-il précisé.

Selon lui, seule l'exploration du sous-sol français pourra répondre à la première question.

Concernant l'éventuelle exploitation de ces gisements, le ministre a estimé qu'elle devrait se faire à l'aide de techniques propres, "conformément à nos valeurs et au respect de l'environnement qui doit être notre préoccupation".

Disséminés dans la roche au lieu d'être concentrés dans des poches, les gaz de schiste sont extraits grâce à des forages horizontaux qui fracturent la roche en injectant d'énormes quantités d'eau, de sable et de produits chimiques.

Cette technique est abondamment utilisée aux Etats-Unis où ses détracteurs dénoncent des cas de pollution des nappes phréatiques.

Le gouvernement a annoncé début février la suspension des travaux de prospection de gaz de schiste dans le sud de la France dans l'attente des conclusions d'une mission d'évaluation des enjeux environnementaux prévues pour le 31 mai.

 

 

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans Paroles et décisions ministérielles
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 21:18

 Le groupe majoritaire des élus régionaux réuni le 18 février 2011, par une action volontariste a rédigé une motion contre la  délivrance de permis de recherche et d'exploitation de gaz de schistes sur le territoire régional (demandes déposées sur le secteur du Lubéron (Gargas) et du Var (permis dit de Brignoles, mais qui couvre en réalité une zone de 6785 km2 allant de Marseille à Grasse et de Cuers au nord du Verdon).
Cette motion sera déposée soumise au vote de la prochaine assemblée plénière du Conseil Régional, comme cela s'est fait récemment en Rhône-Alpes.

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans Les réactions de nos élus varois
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 21:15

La création de ce blog est due à l'intention gouvernementale d'explorer et ensuite exploiter les éventuelles ressources de gaz de schiste de notre région sur un périmètre de 6781 Km2.
Le dépôt du permis dit " Brignoles" s'est réalisé sans la moindre information donnée aux habitants de notre département ; même la classe politique varoise fut surprise de cette "révélation" !
Contre ce dictât de l'ex ministre de l'Environnement, J.L. Borloo, nous avons créé un Collectif pour l'ensemble du Var, ceci afin d'éviter la dispersion des actions et d'avoir un impact bien plus fort, tant au niveau "médias" qu'au niveau politique.

 

Ce blog vous informera, non seulement des actions menées mais aussi des dangers que feraient courir à nos si jolis paysages varois et aussi à la santé de nos enfants et de nous-mêmes, cette aberration que serait d'extraire du gaz de schiste de notre sous-sol.

 

Ce blog permettra aux sympathisants, militants, politiques et simples habitants de notre département, de se faire entendre et d'exprimer leur avis quant aux volontés de défigurer de manière irréversible notre belle Provence.

 

Recemment-mis-a-jour6.jpg

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans Nos actions
commenter cet article

+ de 112 000 visiteurs
+ de 700 articles
   sur votre blog !  

Rechercher

Collectifs locaux

Pourquoi et comment créer un collectif local ?
Christian Dépret 06 74 41 89 81
Michel Berthelot 06 62 46 88 67

http://docgazdeschiste83.org

La carte des collectifs locaux

Liste des  26 collectifs locaux  varois à ce jour

Pour joindre le collectif VAR

Pour renouveler votre adhésion, vous nous écrivez, n'oubliez pas de nous dire de quelle commune et quel département êtes-vous - Cela nous aide pour vous inviter aux réunions. Merci.


@mail :  nonaugazdeschiste83@gmail.com

Pierre : 06 33 44 10 02 
Christian : 06 74 41 89 81

 

Sur facebook :
gazdeschiste.collectif.var@groups.facebook.com


Blog, page d'accueil :

http://gazdeschiste-collectif-var.over-blog.com/