Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 14:21

En France, la mobilisation contre l'exploration et l'exploitation des GHRM a été très importante pendant deux ans. La loi 2011-835 du 13 juillet 2011 interdit aujourd'hui l’exploration et l’exploitation des mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux par fracturation hydraulique. Pourtant, en raison des contraintes socio-économiques que traverse notre pays comme l’ensemble de  l'Union Européenne, le débat autour de l'exploitation de ces énergies fossiles est sans cesse relancé.

A ce jour, d'autres techniques d'exploitation moins nocives pour l'environnement et la population seraient à l'étude, mais la fracturation hydraulique reste la seule technique réellement au point.

En région « Provence - Alpes - Côte-d'Azur », plusieurs permis de recherche des GHRM ont été déposés. En application de la loi, le permis Provence a été retiré et les permis Brignoles, Gréoux et Montélimar extension, rejetés.

Tout comme dans le reste de la métropole, la Région a connu une forte mobilisation grâce à l'action des collectifs locaux regroupés au sein de l’association « Collectifs 83 NGDS » et « Vaucluse sans Gaz de Schiste » mais, nous voyons avec inquiétude des demandes de permis réapparaître sous un autre nom ! En Vaucluse, afin de faire disparaître les termes « fracturation hydraulique et Non conventionnel » des demandes de permis ont changé de nom, « Gargas » est devenu «  Calavon » et « Bedoin », « Auzon ».  Sans oublier, « Préalpes » sur les Hautes  Alpes, où une demande de 2 forages d’exploration (conv.et n.conv.) est déposée. 

Dans ce contexte ambigu et incertain, il était souhaitable de continuer d'informer les pouvoirs locaux et les citoyens à ce sujet et leur proposer des moyens d'action et des outils d'aide à la décision concernant l'exploration et l'exploitation des GHRM.

Depuis juin 2012, une commission EAU travaille avec le « Parc Naturel Régional du Verdon » et le syndicat mixte de la « Provence verte » à la rédaction de textes spécifiques.

Le 12 février 2012, un comité de pilotage, s’est constitué à la Maison Régionale de l’Eau, pour décider de l’opportunité de créer un Guide d’aide à la rédaction des SAGE, SCOT et PLU de la Région PACA

Suite à cette décision importante, des membres des Collectifs 83, auxquels se sont joints des membres des collectifs de départements voisins, ont alors décidé de passer à une échelle et un cadre d'action plus larges en créant une  association régionale permettant de réaliser ces projets.

L’association « Collectifs pour la sauvegarde du patrimoine naturel de la Région Provence - Alpes - Côte d’Azur ; Non au gaz de schiste ;  Oui à la protection de l’eau et à la transition énergétique » Sigle : ASPN PACA a ainsi été déclarée en Sous préfecture de Brignoles le 23 mars 2013.

Cette association ne remplace nullement les associations existantes (Collectifs 83 ...), son objet est spécifique et régional ; elle agira en parfaite liaison avec l'ensemble des collectifs locaux des différents départements de la région PACA.

C’est dans ce cadre, que cette association, qui considère comme dangers majeurs, les impacts économiques et écologiques de la recherche, de l’exploration et de l’exploitation des Gaz et Huiles de Roche Mère ainsi que toutes les atteintes portant sur la qualité des eaux, des infrastructures, des paysages, de la biodiversité, et, d'une manière générale, s’associera à toutes les actions permettant de contribuer à la sauvegarde du patrimoine naturel en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, proposera :

1) de mettre à disposition des élus, des citoyens et des structures administratives publiques comme privées, les outils juridiques et de communication nécessaires pour faire face aux incidences éventuelles de toute action susceptible d’altérer la ressource en eau, la qualité de l’air, les paysages, le climat et de ce fait, en faire subir à la population les conséquences économiques, environnementales et sanitaires.

2) d’ajouter ces différents argumentaires aux aides et soutiens que l’association apportera sous quelque forme que ce soit aux différents collectifs citoyens concernés par des permis exclusifs de recherches, d’exploration ou d’exploitation d’hydrocarbures non conventionnels, comme à toutes autres actions que l’association jugera en lien avec son objet.

Aussi, l’association participera, ce qui paraît logique, « à la promotion de l’utilisation des Energies Renouvelables en remplacement des Energies Fossiles et  de la réduction des gaz à effet de serre (GES) dans le mix énergétique Régional PACA (Plan climat-énergie territorial).

Le comité de pilotage du 12 février a de même souhaité que le projet porte sur le création de deux documents nécessitant l'élaboration de deux cahiers des charges distincts :

       1)      Réalisation d'une étude socio-économique estimant les coûts liés aux pertes économiques dues à l'exploration et l'exploitation des Gaz et Huiles de Roche-Mère. Informer, sensibiliser, aider à la décision.

L'objectif premier de cette étude est d’être en mesure de donner des éléments concrets aux élus locaux, afin d'une part, de les sensibiliser aux problématiques que les GHRM représentent pour la région PACA et, d'autre part, de les assister dans les processus décisionnels.
Le second objectif, est de sensibiliser un public plus large (autres acteurs locaux, grand public) aux conséquences qu'auraient l'exploration et l'exploitation des GHRM pour notre Région (finances locales, agriculture, tourisme…).

       2)      Réalisation d'un guide méthodologique "Quels leviers d’action juridique pour lutter contre les GHRM ? "

Cette étude permettrait à chaque échelle de territoire d’avoir à disposition un outil juridique pour lutter contre les GHRM.
Le guide aura vocation à aider les techniciens de différentes structures (collectivités et des syndicats mixtes, les parlementaires....) dans la rédaction de leurs documents juridiques, pour renforcer les textes face à l'exploration et l'exploitation des GHRM.
Champs d’action - en priorité : règlementation applicable aux autorisations d’explorer et d’exploiter, et législation : loi sur l’eau (SDAGE – SAGE), la qualité de l’air et des émissions de GES. Ensuite, le SCOT, la police des maires et documents d’urbanisme PLU, les circonstances locales particulières, l’hydrogéologie, les sources, l’eau, les forages à fin d’approvisionnement municipal, la circulation, les recours possibles contre les autorisations, les possibilités d’action sur les outils d’orientations, les PNR, les zones Natura 2000, l’agenda 21, le trame verte et bleue ... et cette liste n’est pas exhaustive ! 

 Un calendrier a été fixé : 

A partir d’une liste d’impacts sanitaires et environnementaux, notre chargée de mission (bénévole) rédige actuellement les 2 cahiers des charges correspondant aux 2 guides. Ils seront finalisés collégialement et nous lancerons mi avril les différents appels d’offres aux bureaux d’études compétents, partenaires ou non, et avoir ainsi une vision du montant des dépenses début mai.

En parallèle, nous travaillons avec un groupe d’élus pour rééditer le partenariat qui nous avait si bien réussi lors de la rédaction des arrêtés municipaux (110) par les maires, pour la diffusion de ces guides et leur utilisation au sein des structures concernées : CLE, Syndicats mixtes, PLU, agenda 21 … 

Le fonctionnement du comité de pilotage :

Le comité de pilotage est composé de 3 groupes de travail :

 

ASPN-Pierre-Arnoult.jpg- G1 : coordinateur Pierre Arnoult, groupe des collectifs et associations demandeurs des textes ; au moins 2 référents par département,

ASPN-2-Elise-Goron.jpg-  G2 : coordinatrice Elise Goron, groupe des techniciens et spécialistes chargés de l'écriture des textes,

   2013-2970-Jean-Marc-Etienne.jpg
- G 3 : coordinateur Jean Marc Etienne, maire de Pontevès, groupe des Elus, au moins 2 représentants par département ; en coordination avec le G1 demandeur des textes, de financement et diffuseur d'informations auprès des Syndicats mixtes (mairies) et commissions locales de l'Eau.
 


Les coordonnées de l’association :
Siège social : ASPN 15, montée des restanques - 83143 - Le Val
@mail :
Aspn.paca@gmail.com
Tél : 06 33 44 10 02  -  04 94 86 49 27

 

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans Les collectifs amis
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 09:29

Lorsque nous évoquions dans nos réunions publiques les dangers de l'exploitation de ces fichus gaz de schistes, nous parlions des dangers pour l'eau, tant en termes de volume que de pollution. Nous parlions également des nuisances, norias de camions, sites de forages, bruits, gazoducs, pollution de l'air, etc. Et puis il y avait les séismes, d'autant plus inquiétants pour nous qu'il y a ici une mémoire de catastrophes anciennes. Nous passions rapidement sur la radioactivité, petite cerise sur un gâteau déjà chargé.

Voici quelques photos réalisées lors d'une mission d’information du collectif du Tarn et Garonne dans les Pyrénées du 5/12/2012 au 7/12/2012. Ils ont pu constater que des déchets radioactifs étaient entreposés à ciel ouvert sur des sites d’exploitation de la société Total sur la commune de Laroin, près de Pau.


http://a407.idata.over-blog.com/4/45/51/84/dechets-radioactif-secteur-Pau/radio-A-9.jpg

 

A l’extérieur des sites aucune information n'est affichée sur ces fûts. Mais la signalétique est claire, radioactivité.

Sur le même site, des tubes de forages sont protégés par un grillage sur lequel est fixé le même symbole "danger radioactivité", ce qui laisse penser qu’ils pourraient être aussi radioactifs. 

 

http://a403.idata.over-blog.com/4/45/51/84/dechets-radioactif-secteur-Pau/radio-A-15.jpg

 

Rien d'illégal ni de secret là dedans, le site est répertorié sur le site de l'ANDRA. Néanmoins les déchets spécifiés dans l'inventaire national des matières et des déchets nucléaires (p.349) indique simplement Graviers contaminés issus de la production des gisements de gaz (1,5 tonne) . 

Ni tubes ni bidons, par contre. La transparence a encore des progrès à faire.

Lire l'article sur le site du Collectif 82

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans Les collectifs amis
commenter cet article
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 09:15
NOUVELLE ACTION NATIONALE

Bonjour,

Cette seconde action mails s'inscrit en continuité de celle de la semaine dernière.
Jeudi prochain, 27 septembre 2012, les maires de quatre communes ardéchoises (Vagnas, Bessas, Saint Sauveur de Cruzière et Beaulieu), concernées par la déclaration de travaux de Mouvoil, sont convoqués à leur tour par le préfet de l'Ardèche. Ils exposeront, comme l'ont fait les maires des neuf communes du Gard, leur refus ferme et définitif de voir leurs petites communes servir de terrain d'expérimentation et d'exploitation des gaz et huiles de schistes.

L'action mails de soutien aux maires du Gard a été un succès. Vous avez envoyés 2500 messages pour les accompagner en préfecture de Nimes.
Ces actions sont importantes: elles sont la preuve que la population se mobilise, et donnent toute légitimité aux maires dans leur opposition unanime à ce projet.

Pour soutenir les maires ardéchois, nous vous proposons de copier la phrase suivante:

Je soutiens les maires convoqués en Préfecture de Privas ce jeudi 27 septembre dans leur détermination à refuser les travaux demandés par la société Mouvoil.

       
Signez-la et envoyez-la dès maintenant au directeur de cabinet du préfet de l'Ardèche:
et à
(Votre envoi à cette adresse est destiné à établir un comptage de la participation à cette action VIAN).

Merci à tous. N'hésitez pas à diffuser à tout votre carnet d'adresses !

No Gazaran!
Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans Les collectifs amis
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 08:37

Belle journée ; soleil, ambiance teintée à la fois d'une volonté partagée de refuser une fois pour toutes la fracturation de la roche mère quelle que soit la technique employée et aussi un optimisme ... relatif, une organisation irréprochable, des stands de là-bas, d'ici et d'ailleurs, de la joie, des chansons, des jeux pour les enfants (et les grands), et un transport préparé avec un soin minutieux par les collègues des Arcs, de Figanières, de Fayence et de Toulon.

Tout était réuni pour que, comme les 4 à 5000 visiteurs, plus de 200 varois et voisins passent quelques heures de bonheur ; oui, le mot est fort mais, nous nous sentions tous très bien à St Christol, comme des enfants en cours de récréation après un devoir difficile mais réussi.
Notre place était réservée, les banderoles posées, les documents installés, et ce fut le défilé des "Oh Le Var ; c'est super, vous êtes venus" ou alors, "Dites, c'est vrai que presque tous les maires ont pris des arrêtés ?" ...
Prise de paroles de différents représentants de collectifs étrangers, aussi un communiqué de la coordination nationale et d'autres des collectifs locaux qui ont fort à faire pour soutenir les maires convoqués par les préfets et aussi prévenir les habitants du passage de plus en plus certain de camions "bizarres" ... Aussi, tables rondes, conférences et n'oublions pas la spécialité varoise, oui, le Var est connu pour, lors de chaque rassemblement, composer et chanter en public un air connu et des paroles, pour le moins originales. Aujourd'hui, ce fut sur l'air de "Bella ciao", que Nicole écrivit cinq refrains avec comme leitmotiv "Le gaz de schiste, on n'en veut pas". Promis, les paroles seront bientôt en ligne (envoyez nous les photos).

Voici quelques clichés qui vous feront regretter de ne pas avoir pu nous accompagner.

2012-2411.JPG   
   2012-2427.JPG








2012-2424.JPG
   
2012-2435.JPG












2012-2419.JPG
   
 
2012-2431.JPG



   



et sans oublier, après la papa-mobile, la  ... 

           2012-2437-copie-1.JPG                    ... avant de reprendre notre bus.

           2012-2412.JPG










Et pour plus de photos (merci Christien, merci Olivier) :
https://picasaweb.google.com/lh/sredir?uname=bercrislou&target=ALBUM&id=5791420453506378881&authkey=Gv1sRgCPDm38WlvrvLWw&feat=email
 https://picasaweb.google.com/112077671368387340895/StChristolLezAles22Sept2012

Nos remerciements à la commune de St Christol lez Alès, aux organisateurs, aux collègues du Gard, de l'Ardèche et des départements voisins. Vous pourrez toujours compter sur le Var ; nous reviendrons.

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans Les collectifs amis
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 09:26

Voici quelques adresses de blogs et sites :

Coordination nationale :  http://nongazdeschiste.fr/

Liste des coordinations régionales ou départementales :

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans Les collectifs amis
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 22:59

sans-titre.pngAprès le succès des six premières éditions à la Farlède (Var), près de 130 exposants et un public toujours très nombreux, l'association Souleù a cette année ajouter à l'organisation des conférences un spectacle de flamenco le samedi soir à 21h dans la salle des fêtes.

 

Comme chaque année, des petits producteurs biologiques, des artisans-créateurs, de nombreux acteurs du commerce équitable, de la Solidarité locale comme internationale, de la défense des droits de l’Homme ou de l’environnement ont répondu présents en plus de nombreuses animations culturelles, pédagogiques, ludiques ou musicales pour petits et grands.

Les rencontres Souleù se veulent avant tout un week-end festif et citoyen où chacun peut s’informer, échanger ou partager des boissons ou crêpes ou gâteaux bios et/ou équitables à la buvette bio-équitable ou auprès de stands de restauration qui proposent des repas bios et/ou équitables.

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans Les collectifs amis
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 09:39

Ce matin, des militants de Greenpeace ont suspendu une banderole indiquant "Forages : touche pas à ma mer !" sur Notre-Dame de la Garde à Marseille, cette basilique symbole de la ville, protectrice des marins.

Par cette action, Greenpeace demande aux pouvoirs publics de rejeter la demande déposée par les sociétés Melrose et Noble Energy de renouveler leur permis exploratoire les autorisant à procéder à des forages profonds en mer, à 24 km au large de Marseille, pour rechercher des hydrocarbures liquides et gazeux.


Tous les signaux sont au rouge

À commencer par l’actualité récente … Total n'ayant toujours pas réussi à colmater la fuite de gaz sur sa plateforme d'Elgin, alors que celle-ci est présentée par Total comme une référence mondiale en matière de sécurité et que ce forage est situé en mer du Nord, une zone exploitée depuis longtemps.
Personne ne peut garantir l’absence d’incident grave sur une plateforme de forage …où qu’il soit … Et dans le cas du projet au large de Marseille, la zone de forage se trouve à 30 km du projet de parc national des Calanques et à proximité immédiate du sanctuaire de Pelagos, un vaste espace maritime dédié à la protection des mammifères marins.


Le gouvernement français a jusqu’au 11 avril pour annoncer sa décision sur ce dossier.


Mobilisation citoyenne en mer et sur terre le 8 avril


Un grand nombre d’associations, de collectifs dont Greenpeace, appellent à un rassemblement pour montrer l’opposition des citoyens , des riverains à ce projet. Tous les bateaux du littoral sont invités à se rassembler le dimanche 8 avril à 14h devant le fort de Brégançon, près d’Hyères (Var). Un rassemblement est également organisé à terre au parc de La Navale à La Seyne-sur-Mer (Var) à partir de 11h.

                         Mobilisons-nous pour que ce permis soit rejeté !

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans Les collectifs amis
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 16:14

Deux évènements consécutifs, cela fait beaucoup de travail pour les collectifs varois mais aussi beaucoup de joie et de fierté.
Demain, nous vous parlerons en détail des rassemblements du Trafalgar du gaz de schiste, aujourd'hui, c'est la réunion de la coordination nationale des collectifs "Non au gaz et pétroles de schiste" qui est à l'honneur.
Elle le mérite bien, cette coordination, qui, depuis plus d'une année permet aux différents collectifs de France de se retouver en un même lieu, d'échanger les points de vue, de faire le point sur l'avancement de telle ou telle procèdure, de partager des façons de faire, de communiquer, d'avancer dans ce combat ingrat contre des décisions souvent peu claires et rarement portées à la connaissance du public.
Aups-monument-resistance.jpgLa coordination nationale se retrouvera dans les locaux municipaux de la commune du Haut Var : Aups. (photo : monument de l'Insurrection et de la Résistance)
Merci à Monsieur Antoine Faure, maire d'Aups, de mettre à disposition des collectifs varois salles et matériels. Son engagement contre le permis de Brignoles n'est plus à faire.
Merci aux collectifs d'Aups, Sillans la Cascade, Régusse, Salernes dont les équipes de Denis, Eric, ... ont su, en un temps record, répondre aux besoins matériels de la venue d'une trentaine de délégués de différentes régions de France (mise en place des salles, couchage chez l'habitant, repas ...).
Merci aussi à Madame Nicole Fanelli, maire de Salernes pour la mise à disposition d'une salle avec cuisine pour le repas du soir, repas bio préparé bénévolement par le toujours souriant Gilles - du restaurant du même nom.
Lors de cette réunion, un sujet sera tout particulièrement développé, le "VIA".
Que veulent dire ces initiales :
V = Vigilance,
I = Information
A = Action
soit, en quelques mots : comment s'organiser afin d'être prévenu suffisamment à temps de l'installation de toute unité de forage, de toute circulation d'engins non habituels ... dans un secteur géographique donné.
Mettre en place de telles organisations fut efficace dans chaque territoire les ayant adoptées.
Bien d'autres sujets seront évoqués.
Bravo et Bonne réunion.

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans Les collectifs amis
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 10:00

 

La lettre envoyée aux candidats par les collectifs ardèchois reposait sur les questions suivantes :

- Quelle est la position des candidats déclarés à la Présidentielle 2012 au sujet des exploration et exploitation des gaz et huiles de schiste ? 


- Quels engagements peuvent-ils prendre contre cette industrie mortifère ?


- Quels sont leur propositions pour limiter la dépendance du pays aux énergies carbonées ?

 


Les réponses des candidats :

- La réponse de Jean-Luc Mélenchon - Front de Gauche (pdf 4.3 Mo)

- La réponse de Eva Joly - Europe Ecologie Les Verts (pdf 131 Ko)

- La réponse de Nicolas Dupont-Aignan - Debout la République (pdf 44 Ko)

- La réponse de Nathalie Arthaud - Lutte Ouvrière (pdf 2 Mo)

- La réponse de François Hollande - Parti Socialiste (pdf 2 Mo)

L'article complet sur http://www.stopaugazdeschiste07.org/spip.php?article232

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans Les collectifs amis
commenter cet article
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 10:03

Nous aurions pu croire que « tout là haut » ils avaient compris, que le temps d’autoriser des permis en « catimini » était révolu … Non, en janvier dernier, certains maires d’Île de France et d’ailleurs (pas chez nous !) ont fait la déconcertante découverte d’enquêtes publiques relatives à des permis de recherches d’hydrocarbures.
L’article ci-dessous vous en dit plus :

 Il n'en revient pas. Stéphane Gatignon, maire de Sevran, a découvert qu'une enquête publique concernant la délivrance de permis de recherches d’hydrocarbures, dont certains concernent sa commune, avait été lancée en janvier dernier. Il affirme ne pas en avoir été informé et dénonce la méthode des autorités.

> Par Stéphane Gatignon Maire de Sevran

Edité par Sébastien Billard

Le 19 janvier dernier, dans la plus grande discrétion, a été lancée une enquête publique concernant la délivrance de permis exclusifs de recherches d’hydrocarbures ayant recours au gaz de schiste. Elle concerne 12 permis en France (dix en Île-de-France, un en Lorraine et un en Aquitaine). Une affaire qui relève du scandale.

Scandale, d’abord, parce que cette découverte d'une consultation importante pour l'avenir de milliers de familles et de territoires de notre pays s'est faite au hasard de lectures sur internet. Scandale, parce qu'en enquêtant sur le site du ministère du Développement durable, cher à Nathalie Kosciusko-Morizet, on découvre des documents relatifs à l'attribution de 14 permis exclusifs de recherche d'hydrocarbure – dont 12 en Île-de-France. Scandale encore, lorsqu’on comprend que la commune de Sevran, comme 60 autres, est concernée par un permis (dit "permis de Chevry") seulement après avoir réussi à déchiffrer un document qui, plutôt que d’offrir une cartographie claire, indique seulement des coordonnées de géo localisation.

Étonnement, à découvrir aussi un projet d’arrêté, non daté, qui attribue le permis de recherche à la Société Poros, société au capital fluctuant (aujourd'hui 1,2 million d'euros), au chiffre d'affaires annuel de 350.000 euros avec un unique salarié. Curieuse société dont le champ d'actions pour la recherche pétrolière se situe également en Tunisie avec des permis de recherche attribués en 2007, avant la révolution.

Scandale que de tels enjeux financiers et environnementaux se gèrent en catimini, par une consultation virtuelle dont personne n'est informé, ni élus, ni population. Soixante communes concernées et pas un mot, pas une enquête publique, pas un avis de consultation !

Une fois tout cela dénoncé par voie de presse, le ministère du Développement durable vient de faire marche arrière. In extremis, il prolonge d'un mois la pseudo-consultation en question et propose désormais au public des cartes relatives à chaque permis ainsi que la possibilité d’adresser "ses observations" à l’adresse mail suivante, dgec-beph@developpement-durable.gouv.fr.

Des décisions prises sans consultation

Première victoire sur un procédé totalement anti-démocratique ! Aujourd’hui, de nombreux maires ont décidé de faire part de leurs inquiétudes face à l’exploitation pétrolière en Île-de-France, mais aussi de leur refus de procédés d'un autre âge où les décisions se prennent dans le dos des populations et de leurs élus.

Lire la suite sur : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/332400-gaz-de-schiste-nathalie-kosciusko-morizet-porte-parole-du-lobby-petrolier-en-france.html

Repost 0
Published by gazdeschiste-collectif-var - dans Les collectifs amis
commenter cet article

+ de 112 000 visiteurs
+ de 700 articles
   sur votre blog !  

Rechercher

Collectifs locaux

Pourquoi et comment créer un collectif local ?
Christian Dépret 06 74 41 89 81
Michel Berthelot 06 62 46 88 67

http://docgazdeschiste83.org

La carte des collectifs locaux

Liste des  26 collectifs locaux  varois à ce jour

Pour joindre le collectif VAR

Pour renouveler votre adhésion, vous nous écrivez, n'oubliez pas de nous dire de quelle commune et quel département êtes-vous - Cela nous aide pour vous inviter aux réunions. Merci.


@mail :  nonaugazdeschiste83@gmail.com

Pierre : 06 33 44 10 02 
Christian : 06 74 41 89 81

 

Sur facebook :
gazdeschiste.collectif.var@groups.facebook.com


Blog, page d'accueil :

http://gazdeschiste-collectif-var.over-blog.com/